Les diagnostics immobiliers

Vous avez le projet de vendre un appartement ? Vous avez appris qu’avant de conclure la transaction vous devez nécessairement effectuer des diagnostics immobiliers ? Vous vous demandez alors si vous êtes obligé de réaliser ces diagnostics. Eh bien, sachez que si vous mettez en vente votre habitation, vous avez bel et bien l’obligation de fournir plusieurs diagnostics immobiliers, qui sont destinés à mieux informer le futur propriétaire. Les diagnostics obligatoires que vous devrez réaliser pour être en règle afin de vendre un logement sont nombreux. Dans cet article, nous vous proposons de faire le point des évaluations à réaliser.

Diagnostics : indispensables à la réussite d’une vente immobilière

Les diagnostics immobiliers obligatoires sont des documents qui permettent de constituer le dossier de diagnostic technique (DDT). Ce dossier doit être constitué par un professionnel ayant reçu une certification par un organisme accrédité et qui a souscrit à une assurance qui couvre sa responsabilité. Pour choisir un diagnostiqueur immobilier, vous devez donc être vigilant afin d’être certain de choisir un expert.

Si vous résidez dans la région de l’Hérault, des plateformes spécialisées telles que https://agence.allodiagnostic.com/338532-allo-diagnostic-immobilier-montpellier peuvent vous aider à trouver un diagnostiqueur immobilier à Montpellier. Celui-ci pourra vous accompagner en vue de la réalisation des diagnostics obligatoires dans le cadre d’une vente immobilière.

C’est donc ce spécialiste qui vous aidera à obtenir le DDT, une pièce indispensable si vous comptez mettre un bien immobilier en vente.

La charge financière de la rédaction du dossier de diagnostic technique est assurée par le propriétaire du bien immobilier mis en vente. Cependant, pour être certain de choisir le meilleur service en ce qui concerne le rapport qualité-prix, vous pouvez interroger plusieurs professionnels afin de faire une comparaison de leurs tarifs, puisque ces derniers ne sont pas encadrés par une réglementation.

Toutefois, en moyenne, vous devez compter plusieurs centaines d’euros pour réaliser tous les diagnostics immobiliers du bien que vous voulez céder.

Quels sont les éléments constitutifs du dossier de diagnostic technique ?

Pour qu’il soit valable, le dossier de diagnostic technique doit contenir divers éléments.

  • Le diagnostic de performance énergétique (DPE): ce diagnostic est valable pendant 10 ans sauf en cas de gros travaux.
  • Le diagnostic plomb: encore appelé le « constat de risque d’explosion au plomb », cette évaluation est valide pendant 1 an si le taux de plomb est supérieur au seuil. Au cas où on note l’absence de plomb, la durée de validité est illimitée.
  • Le diagnostic amiante : si après l’évaluation, aucune trace d’amiante n’est détectée, le diagnostic est valable à vie. Mais dans le cas contraire, il faudra refaire un contrôle 3 ans après le premier diagnostic et l’exécution de travaux pour éliminer l’amiante. Par ailleurs, si une évaluation avait déjà été réalisée avant 2013, il faudra la refaire même si elle avait indiqué qu’il n’y avait aucune trace d’amiante.
  • Le diagnostic électrique, gaz et assainissement collectif : ces diagnostics sont valables pour une période de 3 ans.
  • Le diagnostic termites : cette évaluation permet de déterminer si le logement est situé dans une zone à risque ; elle est valide pour 6 mois.

Le DDT est également constitué de l’état des risques et pollutions (ERP), du diagnostic mérule et du diagnostic loi Carrez.